Comment réussir un cap pâtissier ?

La renommée de la pâtisserie française dépasse les frontières de l’hexagone et attire de plus en plus de passionnés à se former et à investir dans le secteur. Subjugué par les formes et les bouquets de couleurs qui se proposent dans les rayons gourmandises, sachez que le métier de pâtissier s’offre à vous si vous détenez un cap pâtissier.

L’accès à la formation cap pâtissier

Les maîtres pâtissiers mettent un savoir-faire passionné lorsqu’ils créent une pièce montée, une tarte spéciale, un biscuit nappé de crème, … L’inventivité et la maîtrise naissent de la passion, mais il est aussi nécessaire d’acquérir toutes les compétences incontournables à cette profession. Le moyen le plus efficace et surement l’un des plus rapides, afin de pourvoir exercer ce métier est d’obtenir un cap pâtissier. En effet, bien choisir sa formation est la principale condition pour pouvoir s’épanouir dans cette profession qui reflète ambiance festive et gourmandise. Pour vous inscrire cette formation, il vous est possible d’y accéder directement après la classe de troisième. Le parcours se propose en 2 années pour les lycéens et ceux qui optent pour les centres de formations d’apprentis CFA. Un système de formation professionnelle continue est également proposé aux adultes qui veulent réaliser une réorientation professionnelle.

Comment obtenir le certificat ?

Pour finaliser une formation en cap pâtissier, il est indispensable de passer l’examen pour le cas de la formation initiale ou de faire une validation des acquis d’expériences dans le cas de la formation professionnelle continue. Pour réussir les épreuves de l’examen, il est conseillé d’avoir suivi aussi bien les cours technologiques et professionnelles, que les séances d’enseignements généraux. En effet, si réussir les épreuves pratiques est nécessaire, la moitié de l’emploi du temps est dédiée aux matières de base, comme le français, l’histoire, la géographie, les mathématiques, … qui ne sont pas négligeables dans la grille de notation de l’examen. L’insertion dans le milieu professionnel de la pâtisserie est également facilitée par une période stage-formation obligatoire qui dure 12 à 16 semaines. Dans un autre contexte, tous les salariés qui ont exercé dans le domaine de la pâtisserie, durant au moins trois années de suite, peuvent demander une validation des acquis de l’expérience, afin de se voir certifiées un cap pâtissier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *